Bruxelles

Aujourd'hui
  • 27° 14°
  • 100%
  • SSO 14km/h
La météo à 10 jours

Quelques chiffres sur l'écologie

Quelques chiffres sur l'écologie © ra2studio

Agir en faveur de la planète à notre niveau peut déjà faire une différence. Les chiffres suivants ne mentent pas et risquent bien de vous laisser bouche bée !

Notre alimentation représente un quart de l'empreinte écologique belge

Notre alimentation représente un quart de l'empreinte écologique belge © wavebreakmedia

Les aliments qui se trouvent chaque jour sur nos tables représentent pas moins de 25% de l'empreinte écologique belge. Il est donc grand temps d'agir. Les emballages en plastique et les repas surgelés sont très mauvais pour l'environnement.

Pour faire du bien à la planète, l'idéal est d'opter le plus souvent possible pour des produits de saison, régionaux, biologiques et d'origine végétale.

Manger végétarien un jour par semaine permet d'économiser 1100 litres d'eau

Manger végétarien un jour par semaine permet d'économiser 1100 litres d'eau © Yuri Sheftsoff

Concocter un plat végétarien une fois par semaine n'a rien de bien compliqué. Lorsqu'on sait que 1100 litres d'eau (l'équivalent de 10 bains) sont économisés par journée végétarienne, le calcul est vite fait.

Les animaux d'élevage nécessitent en effet de grandes quantités d'eau, non seulement pour eux mais aussi pour la production de leur propre alimentation.

La voiture représente 20% de l'empreinte écologique belge

La voiture représente 20% de l'empreinte écologique belge © Grekov's

L'empreinte écologique belge est malheureusement particulièrement élevée.

Malgré la taille restreinte du pays, la Belgique est le cinquième plus gros pollueur du monde ! 20 % sont liés aux transports tandis que la voiture représente 90% de ce chiffre.

Rouler 5 km de moins chaque jour permet d'économiser 700 Kg de CO2

Rouler 5 km de moins chaque jour permet d'économiser 700 Kg de CO2 © Yuri Arcurs

Par jour ouvrable, rouler cinq kilomètres à l'aller et au retour en voiture revient à consommer quelques 700 kilogrammes de CO2 par an selon le Ministère de l'Ecologie.

Mieux vaut donc laisser la voiture de côté dès que possible et opter pour les transports publics ou – encore mieux – pour le vélo ou la marche.

Economiser 7% de carburant pour diminuer le réchauffement d'un degré

Economiser 7% de carburant pour diminuer le réchauffement d'un degré © Calek

Diminuer le réchauffement d'un seul degré semble être une goutte d'eau. Pourtant, écologiquement, cela fait une grande différence.

Vous réduisez non seulement les émissions de CO2 de 7 % mais également votre facture énergétique du même montant.

Préférer l'eau du robinet permet d'économiser 500 euros par an

Préférer l'eau du robinet permet d'économiser 500 euros par an © Art Allianz

Le Belge moyen boit en une année un milliard de litres d'eau minérale. L'eau courante est pourtant suffisamment sûre que pour opter pour celle-ci.

Cela permet de réduire les déchets des bouteilles en verre et en plastique et d'économiser au moins 500 euros en achat d'eau minérale par an.

Un jeans nécessite 325 grammes de pesticides

Un jeans nécessite 325 grammes de pesticides © gpointstudio

Inutile de remplacer systématiquement un vieux jeans par un neuf. Pour produire un jeans en 100% coton, environ 325 grammes de pesticides sont utilisés.

Il est dès lors préférable de choisir un pantalon en coton bio ou mixant le coton bio et le chanvre. Le jeans qui peut prétendre avoir l'empreinte écologique la plus réduite se compose à 100% de chanvre.

Un pommeau de douche écologique = 50% d'eau en moins

Un pommeau de douche écologique = 50% d'eau en moins © Glaze Image

Dans notre petit pays, nous consommons chaque année près de 800 milliards de litres d'eau.

Faisons plaisir à l'environnement et à notre porte-monnaie en achetant un pommeau écologique. La facture annuelle pourra être réduite jusqu'à 50%.

Chaque année, 3 millions de gsm rejoignent la montagne belge de déchets

Chaque année, 3 millions de gsm rejoignent la montagne belge de déchets © lev dolgachov

Les portables sont la plupart du temps mis à la poubelle alors qu'ils fonctionnent encore parfaitement.

Gardons à l'esprit que la fabrication d'un gsm de 100 grammes nécessite 30 kilos de matériel ! Chaque année, les Belges ajoutent trois millions de téléphones à la montagne de déchets, pourtant déjà impressionnante.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0