"L'Union européenne veut être neutre en carbone en 2050" © BELGA

Alors que la Commission européenne doit présenter mercredi sa proposition de réduction accrue des émissions de gaz à effet de serre à l'horizon 2050, un tweet du commissaire européen à l'Énergie Miguel Arias Cañete a fait apparaître dès mardi que l'exécutif européen proposerait d'atteindre la neutralité carbone à cette échéance.


"Nous avons tous les outils pour une Union européenne climatiquement neutre. En devenant la première économie majeure à s'engager pour la neutralité climatique, notre industrie serait en mesure d'obtenir l'avantage du premier arrivant", a tweeté le commissaire espagnol, donnant rendez-vous à ce mercredi.

Dans l'actuelle feuille de route pour l'énergie à l'horizon 2050, qui date de 2011, l'Union européenne s'est engagée à réduire ses émissions de gaz à effet de serre de 80% à 95% en 2050 par rapport aux niveaux de 1990.

Mais les accords de Paris sont passés par là, renforçant la nécessité d'accroître l'ambition afin de contenir le réchauffement climatique à +1,5°C au lieu de +2°C. Le GIEC estime que cet objectif n'est atteignable qu'en visant la neutralité carbone.

"Il importe maintenant que les États membres soutiennent cette vision à long terme de la Commission", a souligné dans un communiqué l'eurodéputée belge Kathleen Van Brempt (sp.a). Elle insiste sur l'implication des citoyens dans la nécessaire transition énergétique, afin qu'elle reste équitable au niveau social.