Bruxelles

Aujourd'hui
  • 23° 15°
  • 7%
  • S 13km/h
La météo à 10 jours

Cinq conseils pour prévenir le harcèlement sur Internet

Cinq conseils pour prévenir le harcèlement sur Internet © Fotolia

Maintenant que de plus en plus d’enfants possèdent leur propre smartphone ou tablette, les comportements harcelants ont quitté les écoles et les salles de sport pour se concentrer sur Internet. Une étude du Réseau Flamand contre la Harcèlement (Vlaams Netwerk tegen Pesten) démontre qu’un tiers des enfants/jeunes a déjà été confronté à ce phénomène et que 20 % des enfants/jeunes interrogés ont déjà harcelé un congénère sur Internet. Cette nouvelle forme de harcèlement est souvent beaucoup plus difficile à détecter et beaucoup plus intensive que le harcèlement classique. Voici une série de conseils pratiques pour protéger votre enfant contre le harcèlement en ligne.

1. Parlez-en ouvertement

1. Parlez-en ouvertement © Fotolia

La grande différence entre le monde virtuel et le monde réel, c’est que les «persécuteurs» peuvent y rester anonymes. Ils seront plus susceptibles de s’y comporter de façon très violente. Il est donc important de parler ouvertement avec votre enfant des dangers potentiels d'Internet. Parlez avec lui de son utilisation des médias sociaux pour détecter les éventuels problèmes plus rapidement.

2. Impliquez-vous

2. Impliquez-vous © Fotolia

Créez vous-même un certain nombre de profils sur les réseaux sociaux. Faites-le sans envoyer immédiatement une demande d’ami à votre fils ou votre fille sur Facebook ou sans suivre votre rejeton sur Instagram. En vous connectant sur ces réseaux, vous aurez déjà une meilleure idée de ce qui s’y passe. Et il vous sera évidemment plus facile de parler avec votre enfant de quelque chose dont vous avez vous-même fait l’expérience.

3. Démontez le mythe de l’anonymat

3. Démontez le mythe de l’anonymat © Fotolia

Expliquez à votre fils ou votre fille que même si l’on pourrait croire que l’anonymat est total sur Internet, c’est loin d’être le cas. Ce qu’il poste sur son profil via les réseaux sociaux est vu et lu par de nombreuses personnes. Expliquez-lui qu'il est absolument inacceptable de faire en ligne des choses que l’on ne ferait pas dans la vie réelle.

4. Qu’est-ce qui est sûr et qu’est-ce qui ne l’est pas ?

4. Qu’est-ce qui est sûr et qu’est-ce qui ne l’est pas ? © Fotolia

Discutez avec vos enfants de ce qu’il est approprié de poster sur les réseaux sociaux et de ce qui ne l’est pas. Les commentaires écrits, les photos et les vidéos laissent de vraies traces numériques et peuvent être consultés ultérieurement par de nombreuses personnes. Votre enfant doit absolument comprendre que de nombreuses informations restent disponibles sur la toile, même si il les a supprimé lui-même. Un post qui pourrait paraître bien innocent à un moment donné, peut devenir plus tard un point de départ au harcèlement.

5. Fixez des limites à ne pas franchir

5. Fixez des limites à ne pas franchir © Fotolia

Discutez avec votre enfant des contenus qu'il peut consulter en ligne. Bien sûr, il peut y découvrir des choses aussi belles que positives. Mais il peut aussi entrer en contact, avec des "crasses" et des contenus préjudiciables. Expliquez à vos enfants avec force qu’il est absolument anormal de partager des photos de nudité, même avec son petit ami ou sa dulcinée. Le risque que ces images soient un jour utilisées contre eux et servent d’alibi à des comportement harcelants est évidemment bien réel.

Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0