L'application Itsme compte 1,07 million d'utilisateurs en Belgique deux ans après son lancement, s'est-elle félicitée jeudi lors d'une conférence de presse à Bruxelles. Celle-ci permet de s'identifier en ligne de manière sécurisée, sans passer par lecteur de carte ou mot de passe, pour effectuer des transactions bancaires, régler des factures ou encore remplir sa déclaration d'impôts.


L'ambition de l'application est de fournir une solution pour se connecter à des sites web, valider des transactions numériques et apposer des signatures officielles via un seul et même code de cinq chiffres ou via ses empreintes digitales.

Deux ans après son lancement, elle compte plus d'un million d'utilisateurs, soit 14% de la population active. La progression mensuelle est de l'ordre de 50.000 personnes, mais la croissance s'est récemment intensifiée à l'approche de l'échéance fiscale, constate le consortium Belgian Mobile ID, qui rassemble Belfius, BNP Paribas Fortis, CBC/KBC, ING, Orange Belgium, Proximus et Telenet.

En mai, 3,7 millions d'actions ont été effectuées via l'application, et 15 millions depuis le début de l'année. En moyenne, un tiers concernent des administrations publiques (Tax-on-web, MyPension, MyMinfin...) et deux tiers les autres partenaires (banques, télécoms, assurances, services RH, mutualités...).

L'objectif d'1,3 million d'utilisateurs d'ici la fin 2019 sera atteint, assure Kris De Ryck, CEO de Belgian Mobile ID. Après les autorités publiques, les banques et les télécoms, "dont tous les Belges sont 'clients'", le consortium ne doute pas que les partenariats vont continuer à s'enchaîner. Des discussions se poursuivent par ailleurs pour un développement à l'international, à commencer par le Luxembourg.