"Les travailleurs plus âgés ne coûtent pas plus chers" © BELGA

La moindre quantité de travailleurs de plus de 55 ans en Belgique n'est pas le résultat du fait que ces employés coûtent plus cher, mais bien une tendance qui se confirme en Europe, rapportent De Standaard et Het Nieuwsblad jeudi.


"Un mythe", affirme Sem Vandekerckhove de la KU Leuven au sujet de l'idée que les primes d'ancienneté poussent les plus de 55 ans hors du marché de l'emploi. Ses propos ont été formulés lors de la présentation d'un rapport européen mercredi sur l'impact de l'ancienneté sur les salaires. L'institut de recherche Hiva de la KU Leuven a apporté la contribution belge au rapport.

Les primes d'ancienneté suggèrent que les rémunérations des employés augmentent à mesure que ceux-ci restent en service. Mais en Belgique, le rapport entre la durée du contrat de travail et le niveau des salaires reste modéré, selon le rapport de l'institut européen du travail Eurofound.

La Belgique est classée dans un groupe de pays où l'ancienneté joue un rôle dans l'établissement des salaires dans le secteur privé, mais où la corrélation n'est pas si forte et s'estompe au bout d'un certain temps.