Le Trésor américain a imposé mercredi des sanctions contre la banque centrale vénézuélienne et sa directrice, Iliana Josefa Ruzza Teran, renforçant encore la pression sur le gouvernement de Nicolas Maduro.


Ces sanctions visent à empêcher que la banque centrale soit "utilisée par le régime illégitime de Maduro, qui continue à piller les biens vénézuéliens et à exploiter les institutions gouvernementales pour enrichir des initiés corrompus", a déclaré le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin. Le conseiller à la Sécurité nationale de la Maison Blanche, John Bolton, avait annoncé cette décision à Miami peu avant, dans une batterie de mesures visant aussi Cuba et le Nicaragua.