33.612 "patrons" ont jusqu'ici (jusque fin mars 2018) pu bénéficier de la mesure entrant dans le cadre du tax shift et permettant l'embauche des premiers travailleurs avec "zéro cotisation" (exonération des cotisations sociales de base), peut-on lire samedi dans l'Echo et De Tijd.


La mesure avait été introduite en 2016, de manière à permettre aux petites entreprises d'embaucher des collaborateurs. Au premier trimestre de cette année, 2.445 entreprises sont venues s'ajouter au pool des employeurs en bénéficiant, qui totalisait fin mars dernier 33.612 "nouveaux patrons". Pour un peu plus de la moitié, c'est en Flandre que la mesure a été utilisée.
Les secteurs qui y font le plus appel sont le commerce, qui compte 20% de bénéficiaires, suivi de la construction (15%), de l'horeca (13%) et des professions libérales (12%).