Brexit: les autorités auront bientôt besoin du renfort de 60 vétérinaires © BELGA

Les autorités devront bientôt engager au moins 60 vétérinaires afin de contrôler le transport vers et depuis le Royaume-Uni. Mais l'Agence fédérale de sécurité et de contrôle de la chaîne alimentaire (Afsca) craint qu'il n'y en ait pas assez sur le marché, écrit De Tijd, mardi.


L'Afsca travaille notamment avec 557 vétérinaires indépendants, dont 301 contrôlent les animaux vivants destinés à l'import ou à l'export dans les pays non membres de l'Union européenne.

L'agence s'interroge depuis l'an dernier sur le nombre de vétérinaires supplémentaires qui seraient nécessaires après le Brexit. Le nombre exact dépendra de l'accord que l'Union européenne et le Royaume-Uni trouveront et de la durée de la période de transition.