La transition vers les voitures électriques coûtera à terme 114.000 emplois en Allemagne, selon une étude de l'institut IAB, l'institut de recherche de l'agence allemande de l'emploi. La production sera principalement touchée avec 83.000 emplois perdus.


Actuellement, 800.000 personnes travaillent dans l'industrie automobile allemande. La production de moteurs électriques requiert moins de force de travail que pour les moteurs thermiques.