Une marge salariale négative n'est pas possible © BELGA

Le ministre de l'Emploi Kris Peeters a indiqué jeudi qu'aucun chiffre ne circulait encore concernant la marge salariale disponible en vue de la négociation interprofessionnelle, précisant que la loi de 1996 sur la compétitivité ne permettait pas l'existence d'une marge négative.


La FGTB s'était inquiétée mercredi de premiers chiffres en provenance du conseil central de l'Economie faisant état d'une absence de marge salariale, le président Robert Vertenueil évoquant même une marge négative de -0,2%.

Kris Peeters a regretté l'évocation de chiffres qui désinforment la population. Interrogé par Frédéric Daerden (PS ) et Myriam Kitir (sp.a), le ministre a démenti l'existence de chiffres temporaires, le conseil central de l'Economie n'ayant pas achevé ses calculs. Le rapport n'est pas attendu avant la mi-janvier, a-t-il dit.