Environ 2.500 membres de la FGTB unis contre la réforme des APE à Namur © BELGA

Quelque 2.500 membres de la FGTB, selon la police, manifestent jeudi depuis 10h30 à Namur. Après des discours de leurs représentants, ils souhaitent réaliser une chaîne humaine allant du parlement au gouvernement wallon pour symboliser leur union contre la réforme des Aides à la Promotion de l'Emploi (APE).


Selon les calculs de la FGTB, malgré les mesures prises par le ministre wallon de l'Emploi, Pierre-Yves Jeholet, à la suite de différentes actions de protestation, la réforme APE qui devrait être votée dans quelques jours au parlement va mener à la perte de 3.500 emplois.

L'exclusion de certains services entrainerait à elle seule la perte de 1.100 emplois. Les critères de fixation des budgets 2020 provoqueraient, eux, la perte de 500 emplois. Et enfin, l'enveloppe budgétaire fermée et l'indexation insuffisante, 1.400 emplois dès aujourd'hui et 500 à l'horizon 2021.

"Ils n'ont pas voulu nous entendre, ils vont nous voir", avertit le syndicat.

C'est la troisième fois que la FGTB manifeste dans Namur contre "le passage en force" de la réforme des APE. D'autres rassemblements avaient déjà eu lieu les 25 juin et 20 septembre.