Europol a bloqué 33.600 noms de domaine pour lutter contre la contrefaçon © BELGA

Eurpopol a mis hors ligne cette année 33.654 noms de domaine dans le cadre d'une enquête internationale visant la contrefaçon, annonce le service policier européen lundi dans un communiqué. Les sites internet visés proposaient à la vente des médicaments, des films copiés, de la musique, des logiciels ou encore des appareils électroniques contrefaits. Les enquêteurs ont procédé à l'interpellation de douze suspects.


Cette enquête internationale est le fruit d'une coopération entre le 'National Intellectual Property Rights Coordination Center' américain et Europol, avec l'appui d'Interpol. Depuis 2014, les enquêteurs internationaux mènent régulièrement des opérations similaires contre des sites internet qui proposent, entre autres, des produits contrefaits. Selon Europol, la neuvième édition de cette opération montre que le nombre de sites concernés est en augmentation. Les enquêteurs belges ont également participé à l'opération.

En 2018, les enquêteurs ont interpellé 12 suspects et bloqué plus d'un million d'euros sur divers comptes bancaires. "Cette opération est le résultat de notre approche globale visant à rendre internet plus sûr pour les consommateurs", souligne Europol.