Télécoms: l'Europe plafonne les coûts des appels intra-UE © BELGA

Le Parlement européen a adopté mercredi le "paquet télécommunications" qui plafonne le coût des appels intra-UE, rend possibles d'ici 2020 les réseaux 5G ultra-rapides et crée un système d'alerte pour les urgences.


L'Europe avait déjà mis un terme en 2017 aux frais d'itinérance, le "roaming" qui était facturé aux utilisateurs de téléphones mobiles quand ils voyageaient à l'étranger dans l'Union européenne.

La nouvelle législation concerne cette fois les appels vers d'autres Etats de l'Union. Dès le 15 mai prochain, la nouvelle législation plafonnera les tarifs à 19 centimes par minute pour les appels et à 6 centimes le SMS.

Le Parlement européen a approuvé à une très large majorité cet accord qu'il avait négocié avec les Etats membres. Ces derniers doivent encore entériner la décision.

La nouvelle législation protégera en outre mieux les utilisateurs de smartphones, notamment ceux qui font usage de services en ligne comme Skype ou WhatsApp, et renforcera les exigences en matière de sécurité, notamment en termes de cryptage.

Elle introduit le droit à un remboursement du crédit prépayé non utilisé à la clôture du contrat, ainsi que des indemnités en cas de retard ou d'abus lors du changement d'opérateur.

Les États membres devront faciliter le déploiement de la 5G, en mettant à disposition le spectre adapté d'ici 2020. Enfin, en cas d'urgence ou de catastrophe majeure, les citoyens concernés devront être alertés par SMS ou via une application mobile.

Les États membres auront 42 mois pour mettre en place ce dispositif une fois la directive entrée en vigueur.