Les travailleurs qui disposent d'un ordinateur, d'un pc portable, d'une connexion internet, d'un GSM ou d'une tablette mis à disposition par leur employeur et qui peuvent l'utiliser à des fins privées bénéficieront d'une baisse d'impôts à partir de ce 1er janvier. Il s'agit d'une conséquence de la modernisation et de la clarification du système d'imposition de l'avantage de toute nature.

La partie imposable de cet avantage peut être calculée sur la base de la valeur réelle pour le travailleur ou d'un forfait, qui n'existait que pour l'ordinateur (180 euros) et l'internet gratuit (60 euros).
La loi a donc été modifiée en raison de l'évolution des technologies et de la nécessité que la Sécurité sociale ainsi que l'administration fiscale adoptent des règles similaires.
A partir du 1er janvier, les montants seront les mêmes pour le fisc et la Sécu: 72 euros par an et par appareil pour un ordinateur ou un pc portable, 36 euros pour une tablette, un GSM ou un smartphone, un forfait unique de 60 euros pour l'internet gratuit et 48 euros pour un abonnement au téléphone.