Bruxelles

Aujourd'hui
  • 23° 15°
  • 6%
  • N 11km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

Economie bruxelloise - Les marchés de la capitale sont trois fois plus nombreux qu'il y a cinquante ans

Le nombre de marchés publics a augmenté de 20% en cinq ans. Huit habitants de la capitale sur dix en fréquentent au moins une fois par mois et quatre sur dix le font chaque semaine, ressort-il de la présentation lundi, à l'initiative du ministre bruxellois de l'Économie Didier Gosuin (DéFi), d'une étude d'Atrium Brussels et de l'ULB consacrée à la manière de mieux penser les marchés de la capitale.

Réalisée durant plus d'un an auprès de 1.781 clients et 425 marchands ambulants sur 28 marchés, elle a permis de réaliser un guide de plus de 150 pages pour accompagner la création et la redynamisation des marchés bruxellois.
On dénombre actuellement 92 marchés par semaine dans la capitale, un nombre multiplié par trois en 50 ans. Selon Didier Gosuin, la Région bruxelloise compte plus de 800 entreprises actives dans le secteur du commerce ambulant représentant autant d'emplois indépendants et une hausse significative de quelque 15% (+16,3% en Wallonie) entre 2008 et 2015. La Belgique en compte 6.195 (3.411 en Flandre et 1.925 en Wallonie).
L'enquête tend à démontrer que les marchés ne constituent pas une menace pour le commerce sédentaire: 88,8% des chalands considèrent qu'un marché augmente l'attractivité du quartier dans lequel il se trouve. 63% des commerçants interrogés considèrent que l'image du quartier est plus positive les jours de marché. Près de 60% constatent une hausse de fréquentation du quartier ce jour-là.
Selon Didier Gosuin, les marchés constituent également un incitant à l'entrepreneuriat. Des candidats-commerçants y testent leurs idées à moindre coût, à l'image des food trucks.
L'étude d'Atrium et de l'ULB connaîtra une suite: les acteurs économiques, les responsables communaux et les associations de commerçants se réuniront le 27 juin prochain pour produire une série de recommandations afin de mieux soutenir le commerce itinérant, booster l'effet tremplin des marchés pour les candidats commerçants et outiller à terme la Région d'une stratégie de développement du commerce itinérant.
Cet article me rend ...
  • 0
  • 1
  • 2
  • 0
  • 0

Dossiers