Dans la circonscription du Hainaut pour la Chambre, on observe une forte poussée du PTB qui progresse de 10,45%, passant de 1 à 3 sièges. Ecolo, dont la liste était tirée par le coprésident Jean-Marc Nollet, observe la même progression en sièges. Ces deux partis rejoignent le MR qui perd deux sièges. L'ancien député wallon Georges-Louis Bouchez, porte-parole du parti pendant la campagne, n'est pas élu, au contraire des ministres sortants Denis Ducarme et Marie-Christine Marghem.


En recul de 6,9%, le PS, premier parti hennuyer, perd un siège pour en conserver huit. Le président du PS Elio Di Rupo est le plus grand faiseur de voix francophones à la Chambre avec quelque 70.000 suffrages.
Le cdH ne garde qu'un seul siège, celui de la cheffe de groupe sortante à la Chambre Catherine Fonck.