Elections 2019 - "Nos résultats sont meilleurs qu'annoncés mais je suis inquiet" © BELGA

Le président du cdH et bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, a souligné dimanche soir que les résultats de son parti étaient meilleurs qu'annoncés lors des différents scrutins. En revanche, il s'est inquiété de la montée des extrêmes, tant à droite qu'à gauche.


"Je ne suis pas déçu des résultats du cdH car ils sont supérieurs à ce que les sondages assez sombres et chagrins avaient pu nous prédire depuis de nombreux mois", a-t-il déclaré. "En revanche, je suis peiné des poussées des extrêmes de gauche comme de droite".
"C'est un jour sombre pour la démocratie et je suis assez inquiet quant aux perspectives que cela risque d'offrir à notre pays", a-t-il ajouté, en référence à la possible main tendue par la N-VA au Vlaams Belang. "Nous verrons demain comment les démocrates vont cheminer pour pouvoir offrir des solutions volontaristes et efficaces à notre population", a souligné M. Prévot.
Interrogé quant à la possibilité de voir son parti intégrer une majorité aux différents niveaux de pouvoir, le président du cdH s'est montré ouvert mais prudent.
"Nous avons toujours été un parti de solutions, pour autant que le projet fasse sens", a-t-il dit à ce propos.
"Néanmoins, nous ne sommes pas aujourd'hui dans une position qui nous permette de prendre l'initiative", a souligné le président des humanistes.
Concernant enfin l'influence que pourraient avoir eu le départ de Joëlle Milquet, l'inculpation de Dimitri Fourny et la perte de majorité au Parlement wallon sur le scrutin, M. Prévot a aussi préféré ne pas s'avancer.
"Nul ne saura le dire de manière scientifique, chacun refera le match comme il le veut", a-t-il réagi à ce sujet.