Ecolo a plus que doublé dimanche son nombre de voix, passant de 52.000 à près de 110.000 sur la circonscription de Bruxelles-Capitale pour la Chambre. Il double également son nombre de sièges, passant de 2 à 4 et devient la première formation de l'arrondissement. Il devance le PS qui perd 2 de ses cinq sièges.


Avec un siège en moins, le MR en a désormais également 3. Le PTB envoie pour la première fois 2 sièges dans l'arrondissement. DéFI conserve ses 2 sièges. Le cdH ne conserve qu'un de ses deux sièges, celui de sa tête de liste, Georges Dallemagne.
Parmi les 15 élus bruxellois à la Chambre, figureront deux députés néerlandophones, élus sur les listes Ecolo et PTB, l'ex-députée Groen Tinne Van der Straeten et l'ex-syndicaliste Maria Vindevoghel pour le parti marxiste. Il pourrait dès lors y avoir 61 élus francophones et 89 députés néerlandophones, contre, respectivement, 63 et 87 lors de la dernière législature.
Le chef de file réformateur bruxellois, Didier Reynders, est le champion des voix de préférence dans la circonscription, récoltant 33.205 suffrages. Il devance le chef de groupe socialiste sortant, Ahmed Laaouej (31.589 voix), et la coprésidente d'Ecolo, Zakia Khattabi (29.157 voix).
Les députés sortants Nawal Ben Hamou (PS), Gautier Calomne (MR) et Damien Thiéry (MR) ne sont pas réélus.