La poudre blanche contenue dans une enveloppe glissée dans une urne d'un bureau de dépouillement de Seneffe était de la poudre de lait, a indiqué Bénédicte Poll, bourgmestre de Seneffe.


La découverte de poudre de blanche suspecte dans une enveloppe dans une urne d'un bureau de dépouillement à Seneffe avait été prise au sérieux par les autorités. Un périmètre de sécurité avait été installé et les personnes présentes dans le bureau au moment de la découverte confinées. Le dépouillement avait été suspendu.
La bourgmestre de Seneffe, Bénédicte Poll, a indiqué dans la soirée à Belga que l'analyse avait révélé du simple lait en poudre. Les opérations de dépouillement dans le bureau concerné ont pu rependre vers 23h30. Le dépouillement dans les 11 autres bureaux de l'entité ont pu reprendre depuis 20h30.