Une cinquantaine d'activistes pour le climat ont dormi devant le Parlement européen © BELGA

Une cinquantaine d'activistes du mouvement "Occupy for Climate" ont passé la nuit de samedi à dimanche sur l'esplanade du Parlement européen, à Bruxelles, dans une ultime tentative de convaincre les indécis de voter en faveur d'une politique climatique ambitieuse.


Alors que la majorité des Européens votent ce dimanche pour renouveler le parlement, les militants - originaires de Belgique, Allemagne, Suisse, Grande-Bretagne, Italie ou encore Lettonie - avaient monté leurs tentes samedi midi sur l'esplanade, une zone déclarée neutre et donc interdite à toute manifestation.

Après des pourparlers avec la police et le bourgmestre d'Ixelles, Christos Doulkeridis (Ecolo), les jeunes avaient été autorisés à rester jusqu'à 20h30, après quoi ils devaient plier bagages. Ils ont toutefois insisté et finalement obtenu la permission de passer la nuit.

"Les politiques ne nous écoutent toujours pas. Après la grève mondiale de vendredi, nous voulons à nouveau insister sur l'importance d'un vote en faveur de la planète", a martelé un jeune militant allemand, Louis Motaal.

La police a demandé aux activistes de lever le camp, mais ceux-ci veulent passer le cap des 24h00 sur place. "Pour le moment, notre présence est tolérée", selon l'étudiant allemand.