Le président de la N-VA Bart De Wever a répété samedi lors de la journée des familles de son parti, son message depuis le début de la campagne électorale: il faut absolument éviter que la gauche ne parvienne au pouvoir, selon lui, et la N-VA est le parti tout désigné pour contrer "une domination rouge et verte depuis la Wallonie".


Face aux partisans rassemblés au parc animalier de Planckendael, le bourgmestre d'Anvers a tenté de défendre le bilan gouvernemental régional des 5 dernières années, évoquant une "Flandre qui va mieux qu'il y a 5 ans". Qualité de l'enseignement, lutte contre l'immigration illégale et le trafic d'êtres humains sont parmi les priorités pour la prochaine législature à la Région, a répété Bart De Wever.

"Dans cette campagne, chaque élément était un thème en soi, mais pour moi il n'y en a qu'un: le choix entre la gauche ou le centre-droit. Tout le reste en découlera", a résumé l'homme fort des nationalistes flamands.