Elections 2019 - Dernier meeting de campagne pour les Verts flamands à Louvain © BELGA

"Nous avons une occasion unique de voir arriver un bloc progressif et vert pour la première fois en vingt ans au gouvernement", a déclaré dimanche soir à Louvain, Meyrem Almaci, la présidente de Groen, lors du dernier meeting de campagne des Verts flamands. "Nous avons encore 7 jours. C'est maintenant ou jamais", s'est-elle exclamée.


Les partis verts ont le vent en poupe tant au nord qu'au sud du pays selon les sondages. La présidente de Groen avait rassemblé ces troupes dimanche soir à Louvain afin de les galvaniser en vue de la dernière semaine de la campagne électorale. Groen a en effet concentré les attaques de ses rivaux et singulièrement de la N-VA pendant cette campagne.
Et la présidente Almaci de dénoncer ainsi les attaques "toujours plus personnelles" des autres partis et notamment celles de Théo Francken à l'égard du chef de groupe des Verts flamands Kristof Calvo. L'ancien secrétaire d'Etat à l'Asile et à la Migration avait en effet pointé lors d'une interview dans Het Het Laatste Nieuws le manque d'expérience de gestion dans le chef de Kristof Calvo. "Cet homme n'a jamais conduit une voiture et il veut devenir Premier ministre, allons! ", s'était ainsi exclamé Théo Francken.
"Je préfère mille fois un homme passionné sans permis de conduire plutôt qu'un ancien secrétaire d'Etat sans élégance", a conclu Meyrem Almaci, déclenchant un tonnerre d'applaudissements.