"Les larmes de Saint Pierre", une oeuvre monumentale de l'artiste belge Michel Mouffe, a été inaugurée jeudi soir sur la façade est du Musée L, à Louvain-la-Neuve. Elle a été acquise par l'association des Amis du Musée, qui en a ensuite fait don à l'UCLouvain. Il s'agit d'une oeuvre qui se regarde frontalement et se veut vivante: elle est constituée d'une barre de fer tendue sur une grande toile et l'artiste a réalisé les premières coulées de rouille. Le temps ainsi que le climat continueront à faire interagir la surface. L'oeuvre s'intègre aussi parfaitement à l'architecture de béton d'André Jacqmain.


Le Musée L est en effet abrité depuis novembre 2017 dans l'ancienne bibliothèque des sciences, un des bâtiments emblématiques de Louvain-la-Neuve, conçu par André Jacqmain. L'oeuvre "Les larmes de Saint Pierre" avait déjà été installée temporairement sur la façade du Musée L: Michel Mouffe, artiste belge reconnu et exposé dans le monde entier, avait accepté qu'elle soit placée à cet endroit à l'occasion d'une biennale d'art contemporain organisée par le centre culturel d'Ottignies Louvain-la-Neuve.
Séduite par l'oeuvre et son intégration au bâtiment, l'association des Amis du Musée a alors décidé de financer l'acquisition de ces "Larmes de Saint Pierre", qui sont une réflexion sur le temps et l'avenir de l'humanité, et d'en faire don au musée de l'Université catholique de Louvain (UCLouvain).
"Cette nouvelle acquisition complète parfaitement les collections du Musée L, en intégrant une oeuvre d'art actuel d'un artiste belge majeur. Elle renforce l'ancrage artistique du musée dans la ville pour le passant", indiquent les responsables du musée.