Décès suspect d'un enfant dans un centre d'asile: quatre suspects sous mandat d'arrêt pour prise d'otage et assassinat © BELGA

Un juge d'instruction à Anvers a placé jeudi sous mandat d'arrêt quatre des cinq suspects interpellés à la suite de la mort d'un enfant de 9 ans disparu du centre d'asile de Broechem, indique le parquet. Les faits ont été qualifiés de prise d'otage et assassinat. Le cinquième suspect doit encore être présenté au juge d'instruction.


Les quatre suspects placés sous mandat d'arrêt sont âgés de 19, 20, 21 et 24 ans. Le cinquième, qui sera présenté au juge d'instruction en soirée, a 34 ans. Le parquet ne donne pas plus d'informations sur l'affaire pour l'instant afin de ne pas compromettre l'enquête.

Plus tôt dans la journée, les proches de la victime ont déclaré à plusieurs médias qu'il s'agissait d'une présumée prise d'otage en vue d'une extorsion: ils auraient reçu un SMS exigeant 100.000 euros pour revoir l'enfant vivant. Le parquet ne confirme pour l'instant pas cette version mais les faits ont été qualifiés de prise d'otage.

L'enfant, un Palestinien de 9 ans, a été retrouvé mort mercredi après-midi lors d'une action de recherche sur les terrains du centre d'asile. Il avait été vu la dernière fois alors qu'il se promenait en vélo dans le centre. Cinq suspects ont été interpellés dans la foulée.