Francken veut limiter l'accès à la sécurité sociale pour réduire la migration © BELGA

Un mois avant les élections, le député N-VA Theo Francken, ancien secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration, a publié jeudi un nouvel ouvrage sur la migration, dont il fait un levier pour réclamer une limitation de l'accès de tous à la sécurité sociale.


Avec son collègue de parti Joren Vermeersch, l'ex-trublion du gouvernement Michel a axé son ouvrage ("Migratie in 24 Vragen en Antwoorden", la migration en 24 questions et réponses) sur le coût financier de la migration sur la sécurité sociale, qu'il juge excessif.

Theo Francken veut limiter l'accès à la sécurité sociale des nouveaux arrivants - dont les bénéficiaires du regroupement familial -, mais il se heurte aux directives européennes et à la Convention de Genève qui garantissent le respect des droits fondamentaux.

"Nous n'avons donc plus qu'une option: mettre des frontières à l'accès à la sécurité sociale pour tous", y compris les Belges donc, raisonne l'ancien secrétaire d'Etat. En résumé: "il faudra d'abord avoir contribué avant de pouvoir en bénéficier".