La nouvelle première présidente de la cour de cassation, Beatrijs Deconinck, sera officiellement installée dans sa nouvelle fonction lors d'une audience solennelle au palais de justice de Bruxelles le 26 avril prochain. La magistrate originaire d'Ypres (Flandre occidentale) a déjà prêté serment devant le Roi le 3 avril dernier. Elle succède ainsi à Jean de Codt à la tête de la plus haute instance judiciaire belge.


Beatrijs Deconinck a débuté sa carrière comme avocate au barreau d'Ypres avant de rejoindre la magistrature, nommée comme juge au tribunal de première instance de Furnes. Quelques années plus tard, celle-ci est devenue juge à la cour d'appel de Gand puis a accédé à la cour de cassation.

La magistrate de 63 ans s'intéresse particulièrement au droit civil, au droit procédural européen et au droit disciplinaire.

Le 26 avril prochain à 14h30, Beatrijs Deconinck sera officiellement installée dans sa nouvelle fonction de première présidente de la cour de cassation, qu'elle exerce déjà depuis sa prestation de serment devant le Roi le 3 avril dernier.

Le même jour, lors de la même audience solennelle, sera également installé dans sa nouvelle fonction André Henkes. Le magistrat âgé de 63 ans et originaire de Saint-Vith (province de Liège) deviendra le nouveau procureur général près la cour de cassation en remplacement de Dirk Thijs.

André Henkes a débuté comme avocat puis a poursuivi sa carrière au Conseil de la communauté culturelle de langue allemande à Eupen.

Il a ensuite occupé la fonction de conseiller juridique au cabinet du Premier ministre avant de se lancer dans la profession de magistrat, tout d'abord aux auditorats du travail de Verviers, Huy, Eupen et Liège avant d'être promu au parquet général près la cour de cassation.