Une quarantaine de personnes ont manifesté samedi en fin d'après-midi, de 16H30 à 17H30, devant l'ambassade d'Iran, située avenue Franklin Roosevelt à Ixelles, pour dénoncer le manque de prise en charge par le gouvernement iranien des victimes des inondations.


Des fleurs ont été déposées devant les photos de victimes. Les manifestants ont également arboré des photos d'écologistes emprisonnés.
"Nous demandons un changement démocratique en Iran", défend Mehdi Nobari, responsable de l'association Iran-Ref, qui a organisé la manifestation. "Le régime a abandonné les victimes. Il n'y a pas d'infrastructures pour les aider. On est solidaires avec la population touchée par ces inondations."
L'Iran est frappé depuis trois semaines par de fortes inondations, qui ont fait plus de 70 morts. Les autorités de la province du Khouzestan, dans le sud-ouest de l'Iran, ont encore ordonné préventivement mercredi une nouvelle évacuation, concernant plus de 60.000 personnes dans la grande ville d'Ahvaz.
Les manifestants reviendront samedi prochain à la même heure devant l'ambassade à Bruxelles.