Benoît Lutgen représentera le cdH à la réunion du PPE sur Orban © BELGA

C'est la tête de liste cdH aux élections européennes, Benoît Lutgen, et non le président du parti Maxime Prévot, qui représentera les humanistes francophones à la réunion du Parti populaire européen (PPE) cet après-midi à Bruxelles, a-t-on appris auprès du cdH.


Cette réunion doit décider du sort du Fidesz et du Premier ministre populiste hongrois Viktor Orban au sein de la plus importante formation politique au Parlement européen.

Le cdH est apparu divisé ces dernières semaines sur la stratégie à adopter au cas où le PPE n'exclurait pas M. Orban et son parti.

M. Prévot et Mme Milquet avaient eu des mots très clairs ("c'est eux ou nous", "on quitte") tandis que M. Lutgen refusait que son parti claque la porte du PPE au cas où la décision de ce mercredi ne serait pas une exclusion.

"Même si on ne l'exclut pas, (Viktor Orban) finira par partir rejoindre ses partenaires naturels de la droite radicale", avait commenté M. Lutgen.

Une douzaine de partis membres du PPE, dont les belges du CD&V et du cdH, ont officiellement demandé "l'exclusion ou la suspension" de M. Orban et de son parti, en raison de leur europhobie affichée et de leurs politiques contraires aux valeurs de l'Union, qui ont poussé le Parlement européen à déclencher contre la Hongrie une procédure de surveillance du respect de l'Etat de droit (article 7).

"C'est bien cette question du départ de M. Orban et de son parti qui est à l'ordre du jour, pas celui du cdH, à ce stade", avaient précisé MM. Prévot et Lutgen dans une réaction commune.