Nacer Bendrer clame son innocence © BELGA

"Je suis choqué d'être ici parce que je suis innocent (...) Je condamne fermement ces faits de terrorisme, c'est ignoble et terrible pour les victimes. Ceux qui ont fait ça, ce sont des 'enfants de putain'", a clamé mercredi après-midi Nacer Bendrer, co-accusé devant la cour d'assises de Bruxelles de l'attentat au Musée juif de Belgique, le 24 mai 2014. "J'ai dit toute la vérité", a-t-il assuré.


"Je n'ai rien à voir dans tout ça", a dit le Marseillais de 30 ans, invité par la présidente à donner son regard sur cette affaire.

Il reconnaît avoir menti lors de ses premiers interrogatoires, mais il souligne s'être entre-temps excusé.

"Je ne suis pas un enfant de choeur, j'ai fait des conneries, je l'assume, mais je ne suis pas un terroriste", a conclu Nacer Bendrer, qui est accusé d'avoir fourni à Mehdi Nemmouche les armes utilisées lors de la tuerie au Musée juif.