Une septantaine de militants pour les droits des animaux ont mené une action samedi aux abords de l'exploitation Lokip, à Merksplas, pour dénoncer les conditions d'élevage de volaille en cage. "Nous défendons les droits de centaines de milliers de poules pondeuses. Nous souhaitons la fermeture de ce lieu horrible", a déclaré la coordinatrice de la campagne pour Animal Rights, Els van Campenhout.


L'organisation Animal Rights a diffusé durant la semaine une vidéo montrant les conditions d'élevage dans l'entreprise, qui de son côté indique être en règle et bien traiter ses animaux.
"Les poules sont entassées les unes sur les autres sur de petites surfaces qui les empêchent de se mouvoir librement", s'indigne Els van Campenhout. Enfermés dans des cages dites "aménagées", les volatiles souffrent de lésions aux pattes et continuent de s'attirer les coups de becs de leurs congénères sous la pression du stress.
Une pétition d'Animal Rights, pour dénoncer les conditions d'élevage en cage, a déjà recueilli 27.500 signatures. L'organisation souhaite la remettre au ministre flamand du Bien-être animal Ben Weyts. En novembre, ce dernier avait annoncé son souhait d'interdire l'élevage de volaille en cage aménagée.