COP 24: La Belgique a manqué une occasion d'être "responsable et ambitieuse" © BELGA

La Belgique a manqué une occasion de se présenter comme un pays responsable et ambitieux, en matière de lutte contre les changements climatiques, a réagi samedi la Coalition Climat, alors que la COP24 vit ses dernières heures à Katowice, en Pologne.


"La Belgique sera-t-elle du bon côté de l'Histoire en matière climatique? Notre pays a pu se positionner sur les migrations, mais reste malheureusement au bord du chemin sur la question du climat, ce qui est grave non seulement pour la politique climatique belge mais aussi pour le processus climatique mondial", estime cette coupole d'ONG environnementales, d'ONG Nord-Sud, de syndicats et d'organisations représentatives de la jeunesse.

La Coalition Climat déplore plus particulièrement le fait que la Belgique n'ait pu rallier, en raison d'un veto du gouvernement flamand, la "High ambition coalition", un groupement d'une trentaine de pays qui se veulent à la pointe de l'action climatique et qui a émergé cette semaine à Katowice.

Après la marche pour le climat, qui a rassemblé quelque 75.000 personnes début décembre à Bruxelles, la Coalition Climat demande à la Belgique de soutenir une augmentation de l'ambition européenne, à au moins 55% de réduction des émissions de gaz à effet de serre.

Il est également demandé que le plan national énergie climat, qui doit être finalisé prochainement, soit "cohérent avec les engagements pris à Paris" et permette "d'effectuer rapidement une transition juste vers une société décarbonée grâce à des mesures socialement justes et faire preuve de solidarité envers les pays les plus vulnérables".

Enfin, la Coalition Climat appelle à l'adoption "au plus vite" en Belgique d'une loi climat "afin de renforcer la gouvernance climatique et la coordination interfédérale."