Un nouveau décret impose un équilibre entre hommes et femmes au sein des collèges communaux et provinciaux. Mais la règle est déjà contournée dans certaines communes, rapporte la DH, samedi.


C'est le cas de Crisnée, en province de Liège, où une seule femme siège dans le collège. Depuis 2017, chaque sexe doit être représenté à hauteur d'un tiers de femmes (ou d'hommes) au moins. Mais la ministre wallonne des Pouvoirs locaux Valérie De Bue (MR) a validé le pacte de majorité à Crisnée.
Le cas de Crisnée pourrait ne pas être isolé. L'administration analyse actuellement la liste complète des collèges communaux, selon le genre. Les résultats seront bientôt connus, selon la DH.