Coupe du monde de hockey - La Belgique contre l'Angleterre en demi-finales pour s'approcher de son objectif de titre © BELGA

Ce samedi à 11h30 (heure belge) sera donné le coup d'envoi de la demi-finale de la Coupe du monde de hockey entre l'Angleterre et la Belgique. Plus d'une heure après, l'on saura si les Red Lions de Shane McLeod, présents pour la première fois dans le dernier carré, auront gagné le droit de jouer la finale dimanche au Kalinga Stadium de Bhubaneswar en Inde. Dans la foulée (14h00), l'autre demi-finale verra les Indiens affronter l'Australie, double tenante du titre et N.1 mondiale.


Vice-champions olympiques et troisièmes dans la hiérarchie mondiale, les Red Lions défieront donc les Anglais (FIH 7) dans la première demi-finale au programme samedi. Deuxième de son groupe derrière l'Inde, la Belgique a d'abord largement battu le Pakistan en barrages avant d'émerger d'un âpre duel contre l'Allemagne (2-1) jeudi en quarts de finale. Également deuxième de son groupe, l'Angleterre a elle dû écarter la Nouvelle-Zélande (2-0) et l'Argentine (3-2) afin de valider son ticket pour le dernier carré.
La Belgique pourra s'appuyer sur un bon socle défensif pour défier les Anglais. "Malgré une seule petite erreur en début de rencontre face à l'Allemagne, notre structure défensive est bien place. Cela va nous aider pour les prochains matchs", a déclaré Gauthier Boccard. En attaque, les Belges n'ont converti qu'un seul des neuf pc obtenus jeudi. Un taux de réussite plus élevé pourrait s'avérer décisif pour la suite du tournoi.
Quoi qu'il arrive samedi, la Belgique jouera encore le lendemain. Soit la petite finale (12h00) en cas de défaite, soit le match du sacre (14h30) en cas de succès contre les Anglais. Après deux médailles d'argent continentales (2013 et 2017) et une autre olympique (2018), les Red Lions sont en quête de leur premier métal mondial.
Les Belges avaient joué contre l'Angleterre en phase de poules lors de la dernière Coupe du monde, en 2014 à La Haye. Après avoir perdu son recours à la vidéo en cours de rencontre, la Belgique s'y était inclinée pour une place en demies suite à une erreur d'arbitrage dans les dernières secondes de leur duel. Cette défaite avait entériné les espoirs belges de deuxième place du groupe, et donc de demi-finales.