Les Verts veulent profiter du moment sans N-VA pour muscler les ambitions climatiques © BELGA

Les écologistes ont déposé une proposition de résolution en vue de "repositionner" les objectifs de la Belgique en matière climatique. Ils appellent le Premier ministre et leurs collègues au parlement à profiter du "moment sans la N-VA".


Le Premier ministre, Charles Michel, rencontrera dans l'après-midi les chefs de groupe Ecolo-Groen au parlement. Les Verts n'entendent pas rentrer dans un jeu politicien, ont-ils expliqué au cours d'une conférence de presse. "On ne sait pas ce que va dire le Premier ministre mais on sait ce qu'on va lui dire", a souligné le co-président d'Ecolo, Jean-Marc Nollet.

La résolution demande au gouvernement fédéral de placer la Belgique dans le groupe des huit pays européens les plus ambitieux dans les objectifs de réduction des gaz à effet de serre. La Belgique devrait dans ce cadre plaider à l'échelon européen pour des objectifs de réduction de 55% à l'horizon 2030 et 95% à l'horizon 2050. "Il faut une coalition pour le climat au parlement", a plaidé le chef de groupe Georges Gilkinet.

"Charles Michel n'a plus d'excuse aujourd'hui. Pendant 4 ans, il s'est retranché derrière la N-VA pour dire qu'il ne pouvait pas prendre une position aussi ambitieuse qu'il le voulait", a fait remarquer M. Nollet.

La résolution n'est pas une "note de négociation", avertissent Ecolo et Groen qui ne se prononcent toutefois pas sur la suite des événements, par exemple un éventuel vote de confiance ou même sur la perspective d'élections anticipées.

"Qui serions-nous pour en décider? Il n'est pas nécessaire d'ajouter du chaos au chaos. Le pays a besoin de décision. Aujourd'hui, le parlement a la main, le gouvernement est minoritaire. C'est un test pour le Premier ministre mais aussi une main tendue à nos collègues", a ajouté le co-président.

La COP24 qui se tient à Katowice s'achève vendredi. Les écologistes attendent que cette résolution soit approuvée avant cette échéance.