Bruxelles Mobilité veut sensibiliser en musique à la sécurité routière © BELGA

Mettre des chansons en tête aux Bruxellois, c'est l'objectif de la nouvelle campagne de sensibilisation lancée par Bruxelles Mobilité. Trop souvent, piétons et cyclistes s'élancent dans la cohue du trafic écouteurs vissés dans les oreilles. Or, "les bruits environnants permettent d'anticiper les comportements des différents usagers de la route", indique Bruxelles Mobilité.


A partir de ce mardi, les paroles de chansons cultes seront placardées à proximité des pistes cyclables les plus fréquentées de la capitale de sorte que les usagers n'aient plus besoin d'écouter de musique pendant leur trajet. La campagne, baptisée "earworm to go", sera également amplifiée sur les ondes de la station de radio Bruzz jusqu'au 21 décembre.

"Nous cherchons sans cesse des solutions pour sensibiliser les Bruxellois aux bons comportements à adopter sur la route. Avec cette campagne, nous détournons un phénomène extrêmement agaçant pour le transformer en réelle opportunité", explique la porte-parole de Bruxelles Mobilité, Camille Thiry.

"Circuler sur la route requiert une attention visuelle, mais également auditive", poursuit-elle. "Les indices sonores, tels que le bruit de moteurs, de klaxons ou de sonnettes, nous aident à anticiper les comportements des autres usagers et éviter de potentiels accidents."

Ces dernières années, le nombre de cyclistes a fortement augmenté dans la capitale. "Si nous voulons plus de cyclistes sur la route, nous souhaitons également qu'ils puissent se déplacer le plus en sécurité possible", ajoute Camille Thiry.

Parmi les titres sélectionnés, les Bruxellois reconnaîtront notamment "Happy" de Pharrell Williams, "I'm too sexy" de Right said Fred ou encore "Who let the dogs out" de Baha Men.