Une production de chocolat belge 100% durable d'ici 2025 © BELGA

Des dizaines d'entreprises, d'ONG's ainsi que des organisations de la société civile et des représentants politiques ont signé mercredi à Anvers une charte d'engagement en faveur d'une production de chocolat 100% durable d'ici 2025. Le partenariat, dénommé 'Beyond Chocolate', vise également à assurer un revenu vital aux producteurs de cacao. En dépit de la crise politique qui secoue le gouvernement, le ministre de la Coopération au développement, Alexander De Croo, a fait le déplacement afin de soutenir l'initiative.


"Il est tout à fait opportun qu'un tel exemple de bonne coopération soit donné aujourd'hui dans notre pays et au niveau international", a déclaré le vice-premier ministre Open Vld, faisant implicitement allusion à la polémique autour du pacte migratoire.

Le partenariat 'Beyond Chocolate' formalise un ensemble d'engagements afin d'éliminer le travail des enfants dans des pays comme le Ghana et la Côte d'Ivoire (premiers producteurs de cacao), de prévenir la déforestation, de générer des revenus décents aux agriculteurs et d'offrir l'accès à l'éducation aux (familles de) producteurs de cacao avec lesquel(le)s le secteur du chocolat belge coopère. Ce dernier s'engage par ailleurs à investir 35 millions d'euros par an jusqu'en 2025 pour que l'ensemble de la production de chocolat satisfasse aux normes de certifications existantes en matière de développement durable et/ou que le chocolat soit fabriqué à partir de matières premières qui répondent au programme de durabilité de l'entreprise.

"Le commerce durable est le business model à défendre car il garantit la rentabilité pour tous les maillons de la chaîne commerciale et pas seulement pour quelques privilégiés qui profitent des bénéfices", a déclaré M. De Croo, qui tenait particulièrement à être présent aujourd'hui afin de remercier les quelque 80 partenaires ayant répondu positivement à l'initiative.