"Le CD&V soutiendrait un amendement à l'initiative du Premier ministre" © BELGA

"Il me semble logique que le CD&V soutienne" un éventuel amendement, introduit par le MR à la demande du Premier ministre Charles Michel, dans une résolution appelant au soutien par la Belgique du Pacte des Nations Unies sur les migrations, a indiqué mercredi le chef de groupe des chrétiens-démocrates flamands à la Chambre, Servais Verherstraeten


Deux résolutions de l'opposition sont à l'ordre du jour de la commission parlementaire des Relations extérieures. Elles invitent le gouvernement à s'engager en faveur du Pacte de l'Onu. Le débat aura lieu mercredi et en théorie une majorité de rechange existe pour les soutenir.

La N-VA, férocement opposée au texte onusien, a toutefois déclaré qu'une telle majorité signifierait la fin de la confiance au sein de l'exécutif fédéral.

D'après Servais Verherstraeten, le Premier ministre devrait prendre l'initiative d'ajouter un amendement à la résolution introduite par le cdH et appelant à soutenir le pacte. Formellement, celui-ci serait rédigé par le groupe MR. Il pourrait indiquer que la majorité poursuivra dans son attitude favorable au pacte, comme ce fut le cas pendant un an et demi jusqu'à la récente opposition affichée par un parti de la coalition.

Le CD&V est favorable au texte onusien, mais souhaite toutefois qu'une déclaration interprétative y soit jointe, comme ce fut entre autres le cas au Danemark et aux Pays-Bas. "Nous voulons insister sur certains aspects" dans ce texte, a-t-il expliqué, mentionnant notamment le fait que le pacte ne crée par d'obligations ou encore qu'il ne constitue par une enfreinte à la souveraineté de la Belgique.