Douze militants de Greenpeace dont trois belges arrêtés en Slovaquie © BELGA

Douze militants de Greenpeace, dont trois belges, ont été placés en détention après avoir manifesté jeudi sur la tour d'un site minier à Nováky, dans le centre de la Slovaquie. "Les militants font maintenant face à des accusations criminelles totalement infondées et risquent des peines d'emprisonnement allant jusqu'à 5 ans", a indiqué l'association de protection de l'environnement dans un communiqué.


Leurs avocats feront appel de la décision. Les activistes étaient notamment montés sur la tour d'extraction pour apposer des banderoles demandant de mettre fin à l'industrie charbonnière. "La Slovaquie doit regarder vers l'avenir, abandonner le charbon et se tenir aux côté de ces jeunes manifestants", a commenté Julia Sokolovicova, conseillère politique de Greenpeace en Europe centrale et de l'Est.