Trois bornes frontières belgo-néerlandaises datant du XIXe siècle ont été déplacées dans la réserve naturelle du Zwin vendredi car elles se trouvaient dans un terrain d'extension. Le commissaire du Roi de la province de Zélande, Han Polman, et le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, étaient présents lors de cet évènement symbolique.


Le Zwin connaît actuellement une importante extension transfrontalière de 120 hectares. Ces bornes se trouvaient sur le terrain concerné et ont donc dû être déplacées. Il s'agit des bornes GP 365, 366 et 367. L'évènement est symbolique car la frontière entre les deux pays ne change pas.

Ce déplacement des bornes marquait aussi la fin des travaux d'agrandissement de la réserve. Le canal a été élargi et approfondi. Une nouvelle digue a en outre été construite pour lutter contre les inondations.

Au début 2019, l'ancienne digue sera percée afin que l'eau de mer puisse se déverser dans la zone d'expansion du Zwin et contribue ainsi à préserver le paysage de polders de la zone.