Nouvelle étape dans la lutte contre les espèces exotiques envahissantes © BELGA

Le gouvernement wallon a approuvé ce vendredi, en troisième lecture, le projet de décret qui entérine l'accord de coopération entre l'Etat fédéral, les Communautés et les Régions portant sur la prévention et la gestion de l'introduction et de la propagation des espèces exotiques envahissantes.


Cet accord de coopération, adopté en février 2015 lors d'une Conférence interministérielle, vise notamment à garantir, par la création d'un secrétariat scientifique national, une approche globale et cohérente en matière de lutte et de prévention des espèces exotiques envahissantes au niveau belge, s'appuyant sur la prévention, la détection précoce et l'éradication rapide, a détaillé le ministre wallon de l'Agriculture, René Collin (cdH).

La Wallonie contribuera au fonctionnement du secrétariat national à hauteur de 35%, soit 79.939 euros par an, a-t-il ajouté. Le nombre d'espèces exotiques envahissantes, d'origine végétale ou animale, s'est accru sensiblement depuis le début du 19ème siècle, essentiellement par l'action de l'homme. Elles constituent aujourd'hui une réelle menace pour les espèces indigènes et par conséquent pour la biodiversité, a poursuivi le ministre. "A travers cet accord de coopération, la Wallonie rappelle que la Nature ne connaît pas de frontière. Une collaboration efficiente entre les Régions et l'Etat fédéral est essentielle pour préserver notre environnement et sa biodiversité", a-t-il conclu.