Un exercice d'"incident radiologique" inquiète la population à Fleurus © BELGA

Un exercice simulant un "incident radiologique", pourtant prévu et annoncé aux riverains par les autorités communales, a provoqué quelques inquiétudes mardi matin parmi des habitants de Fleurus, communique le Centre de crise national, qui coordonne l'exercice. Des appels sont parvenus aux numéros d'urgence 112 et 101, selon le porte-parole, alors qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Le Centre, dépendant du SPF Intérieur, demande à la population de ne pas paniquer.


Il s'agit d'un exercice nucléaire, qui a débuté avant l'aube, vers 5h00 du matin, et doit se poursuivre durant la journée. L'exercice est d'ampleur assez "limitée", selon Benoit Ramacker, porte-parole du Centre de crise, ce qui justifie qu'il n'a pas fait l'objet de communications fournies envers la presse. Au niveau communal, les habitants des environs avaient cependant bien été informés, affirme-t-il.

L'exercice simule un "incident radiologique" sur le site de l'I.R.E., l'Institut National des Radioéléments, à Fleurus dans le Hainaut. "On teste le nouveau plan d'urgence nucléaire", précise Benoit Ramacker. "Les habitants ont pu entendre les sirènes internes du site, et voir aussi des véhicules de secours se diriger vers l'endroit".

Aucune action n'est attendue de la part de la population. L'exercice est organisé par la DG Centre de Crise en collaboration avec l'Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN), "les Services fédéraux auprès des Gouverneurs du Hainaut et de Namur, les Communes de Fleurus et Farciennes, les services de secours concernés ainsi que l'exploitant du site", avaient annoncé les autorités à la mi-novembre.