Le lancement du satellite Icon de la Nasa reporté © BELGA

Le lancement du satellite Icon de la Nasa, à bord duquel a embarqué le télescope ultraviolet FUV, développé en partie par le Centre spatial de Liège, a été reporté à la suite d'un problème de gouvernail sur la fusée, indique jeudi Jérôme Loicq, professeur à la faculté des sciences appliquées de l'ULiège. La date du report n'est pas encore connue.


Le satellite a été développé par le laboratoire des Sciences spatiales de l'Université de Berkeley (Californie) et sera lancé à partir d'un avion orbital au-dessus de l'océan pacifique, expliquait mardi l'ULiège.

Le but est d'étudier les interactions entre le vent solaire - des particules à haute énergie envoyées par le soleil comme des protons et électrons -, le champ magnétique terrestre et l'atmosphère de la planète bleue. Les chercheurs examineront leur impact sur la météorologie terrestre: ces phénomènes influencent les moussons dans les Tropiques par exemple, ou perturbent les systèmes GPS et de télécommunications.

Un télescope ultraviolet FUV (Far Ultra Violet) se trouve à bord du satellite. Il a été conçu, développé et calibré par le Centre spatial de Liège, en collaboration avec l'université de Berkeley. Le centre l'a également testé sous vide, en environnement spatial.