Accusée de mauvaise gestion d'une crèche à Gembloux, une candidate DéFI se retire © BELGA

Accusée de mauvaise gestion à la suite de la fermeture de la crèche dont elle était responsable à Gembloux, Anne Steinier, deuxième sur la liste DéFI, a annoncé jeudi qu'elle quittait la politique. Une information confirmée vendredi par Carlo Mendola, tête de liste.


Début septembre, la crèche "Pain d'épices et grenadine" a soudainement annoncé qu'elle fermerait ses portes en raison de problèmes financiers et de manque de personnel. Elle n'a ensuite pas été en mesure de respecter le préavis de deux mois qu'elle aurait dû garantir.

Heureusement, les enfants ont pu être replacés dans d'autres crèches, ont précisé les autorités locales. Cependant, les parents ont déjà annoncé qu'ils porteraient plainte à la police et l'Office de la Naissance et de l'Enfance (ONE), notamment pour que la gérante ne puisse plus ouvrir une maison d'accueil.

Après avoir continué sa campagne, la candidate DéFI a finalement annoncé son retrait de la politique jeudi. "Anne Steinier nous l'avait déjà communiqué mardi soir", a déclaré Carlo Mendola. "Même si la présomption d'innocence prime, c'est la décision qui s'imposait. Pour une question de bonne gouvernance et pour que la campagne redevienne sereine, c'est mieux comme ça."

Comme il est trop tard pour qu'elle soit officiellement retirée de la liste, la candidate apparaîtra néanmoins sur les bulletins de vote. En revanche, elle affirme qu'elle ne siégera pas si elle est élue.