Les écoles bruxelloises forment une chaîne humaine pour un air plus pur © BELGA

Plusieurs écoles de Bruxelles ont formé une chaîne humaine dans la rue Dansaert vendredi matin pour réclamer un air plus pur. L'action était la dernière des activités hebdomadaires organisée les vendredis pour un air plus sain à la sortie des écoles.


De nombreux élèves d'écoles bruxelloises ont formé une chaine humaine depuis la porte de Flandre jusqu'à la Bourse afin de sensibiliser la population à un environnement plus respirable à la sortie des écoles. Ils ont également applaudi les cyclistes qui passaient à proximité.

La chaîne humaine était la dernière action qui a été menée de façon hebdomadaire le vendredi matin pour attirer l'attention sur la pollution aux abords des écoles. Les actions ont débuté le 16 mars dernier à la suite d'un rapport de Greenpeace et d'un reportage de la VRT sur la pollution de l'air à la sortie des établissements scolaires. "Nous continuerons jusqu'aux élections! ", ont scandé les élèves.

De nombreuses écoles ont rejoint le mouvement depuis son lancement. L'école primaire Maria Boodschap était à l'origine de l'action. Finalement, 129 écoles de différentes villes et communes ont décidé de se mobiliser également.

Près de 75 écoles ont participé vendredi à l'action. En parallèle, les établissements scolaires ont organisé diverses activités. L'Athénée d'Etterbeek a, par exemple, organisé un défilé de vélos autour de l'école.