Plusieurs scientifiques de l'Observatoire royal de Belgique (ORB) assisteront samedi au lancement depuis la base militaire de Vandenberg en Californie d'Insight, la nouvelle mission de l'agence spatiale américaine vers la planète Mars, indique jeudi un communiqué de la Politique scientifique fédérale belge (BELSPO).

La mission InSight (Interior Exploration using Seismic Investigations, Geodesy and Heat Transport, ndlr.) a pour objectif d'étudier l'intérieur de la planète rouge. InSight observera ainsi les séismes martiens, la température interne et la rotation de la planète, précise le communiqué.

Les chercheurs tenteront également de détecter pour la première fois au cours de cette mission les "tremblements de Mars" et ce grâce au sismomètre SEIS (Seismic Experiment for Interior Structure, ndlr.) développé par le CNES, l'agence spatiale française et auquel collabore le professeur Véronique Dahant de l'ORB. Un capteur de flux de chaleur placé à l'extrémité d'un tube de forage, mesurera par ailleurs la température jusqu'à 3, voire 5 mètres sous la surface de la planète Mars, une profondeur jamais atteinte au cours des missions précédentes, souligne le communiqué.

L'Observatoire royal de Belgique participera également à l'analyse des données d'un troisième instrument, RISE (Rotation and Interior Structure Experiment, ndlr.). Les signaux radios échangés entre la Terre et RISE permettront en effet de traquer les variations de rotation de la planète, reflétant ainsi la structure de son intérieur.

Si tout se passe comme prévu, souligne le communiqué, la mission InSight décollera donc le 5 mai à 13h05 (heure belge). La fenêtre de lancement restera toutefois ouverte jusqu'au 8 juin. L'arrivée à la surface de la planète rouge est prévue pour le 26 novembre et la mission durera au minimum deux ans.