Des restes de quelque 40 soldats découverts lors de fouilles archéologiques à Wijtschate © BELGA

Des restes d'une quarantaine de soldats ont été mis au jour lors de fouilles archéologiques à Wijtschate, en Flandre occidentale, indique vendredi l'archéologue et responsable des recherches, Simon Verdegem.

Grâce à un projet de crowdfunding, une équipe internationale d'archéologues a pu passer au crible un terrain d'un peu plus d'un hectare, à Wijtschate, avant qu'un nouvel édifice n'y soit construit. Le site est digne d'intérêt puisqu'environ un tiers est resté vierge de toute construction pendant 100 ans.

Il y a quelques années, des premiers ossements avaient déjà été exhumés. Les archéologues s'attendaient à trouver les restes d'une trentaine de dépouilles. "Mais le compteur dépasse déjà la quarantaine. Et nous n'excluons pas d'en découvrir d'autres lors des semaines à venir", commente Simon Verdegem.

L'équipe a déjà déterré des restes et affaires personnelles de soldats français remontant au début de la Première Guerre mondiale, des ossements d'Allemands datant de toute la période de guerre et de Britanniques pour la période 1917-1918.

"Nous n'avons travaillé qu'en surface. Des fouilles plus profondes nous permettront d'en apprendre encore davantage sur les différentes phases qui ont jalonné la guerre", conclut Simon Verdegem.