Trois fois moins d'adoptions internationales qu'en 2009 © BELGA

En Belgique, 159 adoptions d'enfants de l'étranger ont eu lieu l'an dernier, selon des chiffres du ministre de la Justice Koen Geens rapportés par la Dernière Heure dans son édition de jeudi. Ce total est en forte diminution au fil des dernières années: 159, c'est trois fois moins qu'en 2009, quand on en avait comptabilisé 479, note le journal.

Une nouveauté: en 2017, il y a eu davantage d'adoptions de ce type du côté francophone (87) que du côté néerlandophone (72). Les pays d'origine qui reviennent le plus souvent sont, en ordre décroissant, l'Éthiopie, l'Afrique du Sud, la Thaïlande, la Guinée, l'Inde, la France et la Colombie, sept pays qui totalisent la moitié des dossiers de 2017.

Les origines des enfants adoptés ont évolué au fil du temps, et l'on note que les adoptions d'enfants chinois, éthiopiens et congolais ont fortement régressé l'an passé. Ainsi, pour 136 enfants chinois adoptés en 2007 par des familles belges, le nombre a diminué en 2017 à 4.

Sur une période de 10 ans, ce sont 3.334 enfants de l'étranger qui ont été adoptés en Belgique, dont 16 par des couples de personnes de même sexe.