Une campagne de Z. Demir au coeur de la commission des dépenses pour communication tardive © BELGA

La commission de contrôle des dépenses électorales de la Chambre examinera mardi les contours d'une campagne de sensibilisation lancée par la secrétaire d'Etat à l'Egalité des Chances Zuhal Demir qui ne lui a été communiquée qu'a posteriori alors qu'un avis préalable était requis.

Cette campagne contre l'intimidation sexuelle a fait l'objet de spots radio, d'affiches et de relais sur les réseaux sociaux à partir du 20 novembre. Or, ce n'est que le 7 décembre que le vice-Premier ministre N-VA Jan Jambon, qui avait entre-temps récupéré les compétences de Mme Demir alors en congé de maternité, a mentionné l'existence de cette campagne d'information auprès de la commission des dépenses électorales.

"Ce n'est pas un incident politique majeur mais il serait bon de rappeler les règles à la secrétaire d'Etat", a commenté un député. Plus tôt dans la législature, la commission des dépenses électorales avait tapé sur les doigts du ministre des Finances Johan Van Overtveldt qui avait joint à la déclaration d'impôt une campagne sur le Tax shift.