Bruxelles

Aujourd'hui
  • 42%
  • SSO 14km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

"J'aimerais que la Catalogne indépendante reste dans l'Union européenne", déclare un manifestant

Pas moins de 45.000 Catalans défilent ce jeudi midi dans le quartier européen à Bruxelles. Ils demandent à l'Union européenne de respecter et de faire respecter leur volonté d'indépendance.

Les participants réclament en particulier la libération de Jordi Sánchez et Jordi Cuixart, les deux figures des associations indépendantistes ANC (Assemblée nationale catalane) et Òmnium Cultural à l'initiative de la manifestation, ainsi que du vice-président catalan destitué Oriol Junqueras et de l'ancien conseiller (ministre) de l'Intérieur Joaquim Forn.

Parmi la foule venue à Bruxelles, nombreux sont ceux à porter l'estelada, le drapeau indépendantiste catalan. "Nous demandons à l'Union européenne de nous apporter son soutien afin que soit reconnu notre droit à la libre détermination", explique José Cid, un manifestant. "Je suis pour l'indépendance de la Catalogne et si une majorité de personnes le décide avec moi, je voudrais que ce choix soit respecté. J'aimerais que la Catalogne indépendante reste dans l'Union européenne. D'autres pays l'ont fait. Nous sommes la partie de l'Espagne la plus européiste. Économiquement, la Catalogne pourrait se suffire à elle-même", soutient-il.

"Sans l'Espagne, elle serait plus libre de développer son projet économique et elle pourrait alors participer à l'Union européenne comme les autres Etats membres. Aujourd'hui, nous collaborons pour les parties les plus pauvres de l'Espagne et nous pourrions demain en tant qu'Etat membre soutenir les pays de l'Europe qui en ont le plus besoin. Nous n'avons pas de problème avec cela. Plus qu'un problème économique, c'est surtout que l'Espagne ne respecte pas nos traditions, nos libertés, notre système d'éducation, notre langue, notre culture..."

Carla, 32 ans, défend elle aussi l'indépendance de la Catalogne, parce qu'elle garantirait un meilleur avenir aux jeunes Catalans. "Nous payons beaucoup d'impôts, mais ils vont surtout à Madrid et nous reviennent peu, notamment dans la santé et dans l'éducation. Pour les jeunes Catalans, c'est difficile de trouver un travail digne depuis la crise car les salaires sont bas. L'indépendance rendrait l'éducation plus accessible avec plus de places et de professeurs. Nos impôts pourraient le financer. Cela pourrait aussi financer des autoroutes. Les autres parties du pays ont des voies rapides et nos routes sont horribles en Catalogne", regrette-t-elle. "Nous luttons pacifiquement pour notre bien depuis des générations, mes parents et grand-parents luttaient déjà pour les mêmes choses."

Le cortège devrait se séparer vers 15h30 place Jean Rey.
Cet article me rend ...
  • 3
  • 5
  • 1
  • 4
  • 45