Bruxelles

Aujourd'hui
  • 19°
  • 13%
  • ENE 6km/h
La météo à 10 jours

Choisissez votre signe

  • belier
  • taureau
  • gemeaux
  • cancer
  • lion
  • vierge
  • balance
  • scorpion
  • sagittaire
  • capricorne
  • verseau
  • poissons

"Aucun lien à ce stade" entre l'imam soupçonné en Catalogne et les attentats du 22 mars

Il n'y a aucun lien à ce stade entre l'imam Abdelbaki Es Satty, considéré par les autorités espagnoles comme l'architecte des attentats de Barcelone et Cambrils, et les attentats perpétrés à Bruxelles et Zaventem le 22 mars 2016, indique le parquet fédéral lundi.

Il est apparu dimanche que l'homme, d'origine marocaine, avait séjourné à Vilvorde entre janvier et mars 2016 et aurait voulu offrir ses services à une mosquée locale. "L'imam a effectivement séjourné en Belgique, mais il n'était pas connu des services judiciaires", a précisé le porte-parole du parquet fédéral, Thierry Werts.

Le parquet fédéral a bien ouvert une enquête dans la foulée de l'attaque de Barcelone, mais elle concerne la victime belge. Cette dernière étant originaire de Tongres, l'affaire a été confiée à la police fédérale judiciaire d'Anvers. "L'objectif est de faciliter la coopération et l'échange d'informations sur les victimes avec les autorités judiciaires espagnoles", a ajouté M. Werts.

L'attaque de Barcelone, lors de laquelle une camionnette a fauché des dizaines de piétons jeudi dernier sur les Ramblas, a fait 13 morts et des dizaines de blessés. Quelques heures plus tard, cinq terroristes présumés ont tenté de répéter l'opération sur la promenade de bord de mer de la station balnéaire de Cambrils. Tous ont été abattus par la police. Les deux attaques, qui ont fait quinze morts au total et plus d'une centaine de blessés, ont été revendiquées par l'organisation djihadiste Etat islamique.
Cet article me rend ...
  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • 6